Confinement Zinzin

coucou, peux t’on créer un échange vivant de discussion sur ce confinement déjanté des capsules et sur les mesures débiles qui pleuvent. Et hop là activons la sociale diffusion des champs solidaires et vivants.

2 Likes

Je suis partante pour le zinzin ! Il y a de quoi faire …
Prendre un peu de temps pour échanger, dialoguer. Pour se dire autrement.

1 Like

J’ai répondu par ailleurs avec des questions sur ce qui (nous) empêche de zinziner en spirale. Avec grand plaisir trompettons de concert, tambourinons des pieds, zinzinons à foison !

zinzinnons oui oui, je ne sais pas ce qui se passe, de notre côté nous venons quand nous pouvons. Créer un espace de discussion à l’air libre avec des phrases circulantes, à nous de démarrer car personne ne le fera pour nous. bon je démarre: quelle est la couleur de la vie au quotidien? comment sommes nous traversés par les mots qui grondent dans les médias? comment nous informons nous sur les orientations de santé actuelle: vaccins arn, tests? partageons nos expériences, nos questions, nos traversées de mots.

1 Like

Elle tend à changer avec la météo : hier il pleuvait et la soirée fut morne – mais la matinée au marché de Salies a permis d’interroger et de partager des sentiments autres, cela fait un bien fou. Aujourd’hui le soleil est de la partie, c’est un bon point… Je me sens fragile d’être tant soumis au baromètre…

Je ne suis pas du tout les médias de masse : je suis plutôt de l’avis de Guillaume Meurice qui maintient mon quota de rire avec une belle plume !

Au marché de Salies j’ai entendu parler d’une manifestation samedi prochain à Pau ou Bayonne. Un petit groupe proposait de voir s’il y a une manifestation plus proche, peut-être Orthez où nous pourrions co-voiturer. S’agissant d’une manifestation déclarée en préfecture, toutes les personnes désireuses de s’y rendre peuvent remplir une attestation dérogatoire spécifique. Malheureusement je n’en sais pas beaucoup plus. Si quelqu’un pouvait préciser ce serait vraiment chouette.

C’est une excellente question. Il ne faut surtout pas tomber dans le complotisme ou la paranoïa. Toutefois il apparaît clairement qu’un vaccin ne saurait régler ni la crise sanitaire, ni la crise politique. Pour sourcer ses informations, le plus sage est d’éteindre la télévision qui rabâche les mots d’ordre et sème la terreur sans permettre d’approfondir quoi que ce soit.

Il faut lire !

Il faut lire ! Les médias indépendants (MediaPart, Reflets.info, Expansive.info, Lundi Matin) regorgent d’articles pertinents, ainsi que certains médias de longue haleine tel que Le Monde Diplomatique. Parmi les médias de l’autre côté du spectre politique on peut généralement trouver d’excellents articles dans Télérama. Je laisse la grande presse hors jeu… Bien sûr il existe des médias plus spécialisés notamment autour de la médecine, de la virologie, de la psychologie ou de la sociologie. Je laisse aux experts le soin de sourcer leurs informations aux bons endroits.

Il faut se méfier surtout de tout ce qui simplifie la situation : c’est toujours un signe d’une erreur de jugement. Je suis toute ouïe pour des informations fraîches et des sources solides sur les sujets que tu mentionnes !

eh bien après plusieurs discussions et lectures sur las vaccins , une petite brèche s’installe : les vaccins arn dont le pfizer me laisse waouh interrogé par sa diffusion massive envisagée jamais testé sur les êtres humains. il s’agit d’un messager synthétique sans recul aucun, leur intérêt premier est la production à grande échelle, ce qui est un peu court pour discuter.

1 Like

j’ai été testé 3 fois et ce test est invasif pour le nez tout simplement, si tu le fais tu peux en avoir une idée et cela engage des financements aussi car ce n’est pas gratuit ce truc et bien quoi alors le oup là op test être rassuré pour soi oui mais où est le relais avec les autres dans la communauté des mots .

Merci de ce retour d’expérience en première ligne. J’ai croisé au marché de Salies jeudi dernier une personne qui a attrapé le COVID-19, et ce qui ressort systématiquement parmi ce que j’entends des proches qui en ont été victimes c’est la perte de goût et d’odorat. S’agit-il d’un symptôme générique ou seulement l’une des nombreuses formes de conséquences de l’attaque en règle du système nerveux par le coronavirus ? – Ou plus simplement posé : tout le monde a-t-il ce symptôme ou seulement quelques personnes ?

Ce que je trouve particulièrement difficile en ce moment c’est dénouer le vrai du faux. J’ai regardé les débats à l’Assemblée Nationale hier sur la Loi de Sécurité Globale et je dois dire que les unes et les autres sont très forts pour focaliser sur tel ou tel point et ignorer les questions pertinentes pour finalement donner l’impression qu’ils ont raison – et une conclusion légitime au sortir de ses débats et que la plupart ont eu raison. D’où ma démarche d’engager la conversation également autour de « HOLD Up » afin de reposer les pieds sur terre, prendre le temps de souffler, d’interroger la réalité, et ne pas se laisser berner ni par celleux qui crient au complot ni par celleux qui travaillent à l’érosion systématique des services publics et des libertés fondamentales. Il doit bien y avoir un juste milieu, une brèche dans laquelle s’engager pour voir un peu de lumière dans cet univers zinzin.